Musique

Trio Da Kali et Kronos Quartet revisitent les classiques Mandingues

trio-da-kali-and-kronos-quartet-585Trio da kali et kronos quartet © Jay Blakesberg

Dans l’album « Ladilikan », la magnifique voix de Hawa Kassé Mady Diabaté nous enveloppe tout doucement. On est transporté dans une fragile petite bulle soutenue par les légères notes des violons du Kronos quartet. Des notes qui se mêlent au son du ngoni de Mamadou Kouyaté et flirtent avec les délicates sonorités du balafon de Lassana Diabaté tous deux membres du trio Da Kali avec Hawa Kassé mady.

Un coup de foudre entre le Trio da Kali et Kronos Quartet

L’album « Ladilikan », c’est l’histoire d’un coup de foudre entre deux groupes. Une rencontre entre la musique traditionnelle mandingue et la musique classique occidentale du Kronos Quartet. Les deux formations musicales ont puisé leur inspiration dans le terroir mandingue. Avec pour défi de revisiter ces classiques sans en perdre l’essence.

Le Trio Da Kali-© Youri-Lenquette

Da Kali c’est la parole donnée, c’est synonyme de prêter serment. C’est la chanson que les griots chantent quand ils entonnent « Soliyo ». Ainsi les griots chantent et le « djatigui » (noble) les remercie. Les membres du Trio Da Kali viennent presque de la même famille puisque issus de grandes familles de griots. Hawa Kassé Mady Diabaté est la fille du célèbre chanteur Kassé Mady Diabaté et Mamadou Kouyaté, le fils du grand joueur de ngoni Bassekou Kouyaté. Quand à l’illustre joueur de Balafon Lassana Diabaté il est le chef d’orchestre du trio.

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!

  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.
Laisser un commentaire

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!