Culture

Tombouctou: Le Monument Alfarouk refait surface

Tombouctou monument al farouk

Tombouctou est l’une des villes les plus célèbres du monde grâce à son histoire. Elle était autrefois une référence pour les touristes grâce à son patrimoine culturel. Tombouctou a été occupée en 2012 par des islamistes, une occupation durant laquelle les trésors gardés jalousement par les Tombouctiens ont été détruits. Il s’agit notamment  de manuscrits, des mausolées ainsi que le fameux monument Alfarouk. Aujourd’hui, grâce aux efforts de l’État et de ses partenaires,  ces trésors sont en train d’être restaurés dont le plus récent, le monument Alfarouk.

Le nouveau Alfarouk

Grâce au concours national d’architecture remporté par le projet du bureau d’architecture AUDEX, l’on découvre un modèle qui permettra de voir facilement le monument de tous les côtés. Par le passé, il n’était visible que d’un seul côté. Le cheval perché est plus grand que celui qui a été endommagé. Depuis sa mise en place, il a fait l’objet des divergences d’avis chez les populations comme en témoigne Aïcha natif de Tombouctou.


« Je suis contente du retour de ce monument, Car il incarne beaucoup de choses pour moi en tant que Tombouctienne, mais je trouve qu’il n’est pas le même que celui d’avant, il est plus grand et n’a pas été conçu comme le dernier. »

D’autres en revanche apprécient intégralement le nouveau projet. Tel est le cas de Ousmane,

« Je trouve magnifique le nouveau visage du monument, il est plus grand, facile à voir, en plus il a été un peu  modernisé et de toutes les façons l’important est qu’il incarne le même génie protecteur. »

 

Alfarouk, un monument historique

Selon la légende Alfarouk, le génie protecteur de Tombouctou, apparaissait tard la nuit et paradait pour chasser les voleurs, les personnes de mauvaise volonté et les esprits maléfiques. Selon cette même légende, Alfarouk a été emprisonné sous les eaux à Djenné dans la région de Mopti suite à une dispute entre lui et l’imam de la mosquée de sankoré Alkadi Ayba.
Le monument Alfarouk symbolise la paix dans la région de Tombouctou. Il a été endommagé en 2012 durant l’occupation des régions du nord Mali par les terroristes. Il a fallu 7 ans après sa destruction pour qu’il puisse être enfin remis en état.

Nouvelle perspective

Bien vrai que les travaux continuent, afin de finaliser le projet, ce monument donne un nouveau visage à la ville de Tombouctou. Il répond à l’aspiration des populations. Avec le jardin tout autour, il sera un lieu de rendez-vous pour les jeunes ainsi que l’ensemble de la population. En plus d’authentifier  la ville,  C’est aussi une manière de dire aux touristes qui aiment tant Tombouctou, de venir revisiter la cité de 333 saints.

  •  
  •  
  •  
  •  
Randane
Randane
Randane ould Barka est étudiant en aménagement et environnement. Il est blogueur (www.ouldbarka.wordpress.com) abordant les sujets environnementals, de genres, de cultures et de cohésions sociales. Il est lauréat du prix Boukary Konaté en blogging organisé par la communauté des blogueur du Mali. Il est aussi collaborateur à sankorelabs un espace de coworking.
Laisser un commentaire