PhotographiePortrait

Tidiane Sidibé, le photographe officiel du rap malien

Tidiane Sidibé photographe rap Mali Click Clack

Il a suffi d’un « click-clack » pour que Tidiane Sidibé trouve sa vocation. Ce bruit caractéristique du déclenchement de l’appareil photo, Tidiane en a fait le nom de son studio. Un lieu où il tire les portraits de rappeurs maliens. Sidiki Diabaté, Iba One, Weei Soldat, King KJ… autant de noms qui sont passés devant son objectif. Il n’est pas rare de tomber sur son nom entre deux punchlines dans un morceau de rap. Une collaboration qui a fait la réputation de cet ancien rappeur, aujourd’hui considéré comme le photographe officiel du rap malien.


Une touche artistique pour sublimer le rap malien

« Tout ce que je veux faire c’est de la photographie ». En écoutant Tidiane Sidibé, on devine tout de suite sa passion pour cet art. Qu’on soit amateur ou expert dans le domaine, l’étincelle dans les yeux du photographe quand il parle de son métier ne laisse aucun doute sur la passion qu’il anime.
Dans le Mali de Seydou Keita et de Malick Sidibé, les thèmes de photographie ne manquent pas. Tidiane choisit pourtant un des plus singuliers. Il ne veut pas faire de photos de cérémonies. Il veut mettre en lumière le potentiel artistique des rappeurs maliens.

« Ces rappeurs, ils sont bons, ils ont du talent, ils ont du potentiel, mais ils ne savent pas se donner de la visibilité. »

le rappeur King KJ avec Tidiane Sidibé.

« Click-clack, c’est un état d’esprit »

Installé à Bamako depuis quelques années, Tidiane Sidibé a démarré son projet avec presque rien. Avec presque pas de notions en photographie et une tablette comme appareil, il a progressivement donné vie à ses rêves. Aujourd’hui, il est présent à toutes les grandes rencontres musicales du pays. Il collabore avec de grands noms du rap malien, propulse de jeunes prodiges et rêve de mettre en place le plus grand studio photo du Mali. Tidiane Sidibé voit grand en termes de partage, de transmission et d’art. Le déclic de l’appareil photo lors d’une prise de vue lui a inspiré le nom de son studio sis à Daoudabougou à Bamako.  Mais si vous lui demandez de définir Click-clack photography, Tidiane Sidibé vous dira, « C’est un état d’esprit où tout le monde peut être ce qu’il veut. »

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!

  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.
Laisser un commentaire

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!