Culture

Burkina Faso: La SNC pour la sauvegarde des valeurs culturelles

semaine nationale de la culture

Deuxième plus grand festival au Burkina Faso après le Fespaco, la semaine nationale de la culture (SNC) mobilise tous les acteurs culturels du pays. Cette année encore, on célèbre à Bobo Dioulasso toute la splendeur et la richesse de la culture burkinabè sous le thème « Sauvegarde des valeurs culturelles : enjeux et défis ».

Une initiative du président Thomas Sankara

C’est Thomas Sankara qui en 1983 lança la première édition de la SNC au Burkina Faso. Son objectif, valoriser le patrimoine culturel et traditionnel du pays. Depuis, tous les deux ans, ce festival se tient et fait rayonner la culture burkinabè dans le monde entier. Cette 19e édition n’est pas en reste avec un programme qui satisfait tous les goûts.

Un programme riche et diversifié

Littérature, musique, danse, théâtre… tous les acteurs culturels sont au rendez-vous pour cette 19e édition de la semaine nationale de la culture. Les voisins sont également de la partie puisque Bobo Dioulasso accueille pendant cette grande messe de la culture des exposants venus du Mali, de la Côte d’Ivoire ou encore du Sénégal. Du 24 au 31 mars, les habitants de la ville et tous les participants pourront se délecter du talent des quelque 3000 artistes venus de tout le pays. Pour certains d’entre eux, l’enjeu du festival est tout autre, car de nombreuses compétitions sont organisées pour l’occasion. Alors qui seront les gagnants du grand prix national des arts et des lettres cette année ? Rendez-vous à la cérémonie de clôture, ce samedi 31 mars !

 

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
Laisser un commentaire

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!