Société

Les photos de postérieur, une tendance qui fait fureur

backpicture

Je vous expose aujourd’hui une réalité, un phénomène qui fait un ravage sur les réseaux sociaux: le back-picture ou photos de postérieur. Cette nouvelle tendance photo ne passe pas inaperçu et explose les like et Follow. Le numérique et les réseaux sociaux ont bouleversé nos façons d’immortaliser les bons moments. Tous les utilisateurs de smartphones sont devenus photographes expérimentés au fil du temps. Les célébrités des réseaux sociaux qui explosent les vues ont presque fini de prendre les photos de face. Maintenant elles optent pour les back-picture, de dos ou de profil. Elles portent leur fond de valise pour se positionner dos au téléphone, histoire d’exposer leurs formes. L’objectif de cette tendance 2.0 semble bien évident. Alors il a lieu de se demander si le postérieur attire plus que le visage. 

Un phénomène contagieux

De Kim Kardashian à Diaba Sora en passant par Eudoxie Yao, les stars des back-picture crèvent les écrans pour se faire une place. Cette tendance contamine à petit feu les jeunes utilisateurs des réseaux sociaux. Beaucoup moins connues, elles n’hésitent  pas à l’occasion des mariages et autres cérémonies, à se faire une back-picture pour les amis de Facebook et Instagram. Si vous voulez avoir une idée des back-picture, faites un tour sur les compte des soeurs Sora, Biscuit de mer et leurs amies.

Une publication partagée par EUDOXIE YAO🔵 (@eudoxieyao) le //platform.instagram.com/en_US/embeds.js

Pouvoir prendre des photos de postérieur a un prix

S’offrir les proportions préalables aux back-picture coûte littéralement la peau des fesses. Beaucoup ont en effet recours à la chirurgie plastique pour cela. Une bonne affaire pour les chirurgiens mais pas que. Le phénomène est saisi par les commerçants de médicaments traditionnels. Ils concoctent diverses préparations qui sont vendus au marché pour les moins aisées. Ces médicaments permettent de développer leur postérieur en leur donnant les proportions physiques nécessaires, qui garantissent la réussite des back-picture au détriment parfois de la santé.

Toutefois, il est pertinent de remarquer que si ces photos ont autant de succès, c’est bien parce qu’il y a un public pour ça. Les adeptes du back picture sont bien conscientes que nous vous aimez ces photos et que vous faites des tours sur leurs comptes pour les contempler et appuyer sur « j’aime » d’où les milliers de « j’aime » pour les encourager…

  • 15
  •  
  •  
  •  
  •  
Ayouba Sow
Ayouba Sow
Ayouba Sow, jeune journaliste et blogueur malien. Né à Mopti au centre du Mali, où j'ai passé une grande partie de mon enfance dans une culture arc-en-ciel influencée par les différentes ethnies du terroir. Je suis journaliste depuis 2015 et prépare actuellement un master en journalisme international numérique. Mes sujets favoris sont la politique, le cinéma, la littérature, les créations artistiques, la culture et le voyage. J'aime écrire pour faire partager mon savoir et mon expérience de la vie. Je vous invite à en apprendre davantage à travers mes articles …
Laisser un commentaire