CultureSociété

« Kènè koura » un spectacle de danse pour sensibiliser sur la condition féminine au Mali

Mali-danse-sahel-kenekoura-hamadar"kene koura" les filles dansent pour faire entendre leur voix.

Elles ont sillonné les rues de Bamako et arpenté les falaises de Siby (commune à 50 kilomètres de Bamako) pour danser. « Kènè koura » ce sont 12 filles âgées de 9 à 16 ans dansant au rythme du djembé de Mamadou Sylla et Djelimakan Diabate. »Kènè koura » n’est pas un spectacle de danse quelconque. C’est avant tout un moyen pour sensibiliser sur les discriminations dont les filles sont victimes au sein de la société malienne.

L’excision, le mariage précoce, la scolarisation des filles… sont autant de problèmes abordés à travers les danses traditionnelles maliennes. Ces problèmes, Fatoumata Bagayoko, la chorégraphe qui encadre le groupe de danse les connait bien. Elle qui souffre encore des séquelles de l’excision s’investit pour que d’autres filles ne connaissent pas les mêmes problèmes.

« Je ne suis pas révolutionnaire. Je veux juste qu’à travers la danse la population malienne prenne conscience des discriminations dont les filles sont victimes afin que cela change. » nous explique la chorégraphe.

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!