Société

Mali: les invités du voyage présidentiel divisent les internautes

Mali les invités du voyage présidentiel divisent les internautes

Ibrahim Boubacar Keita fraichement réélu s’est rendu à Nouakchott ce jeudi 23 Août pour sa première visite après la confirmation de sa victoire. Une visite de remerciement selon la présidence de la république du Mali. Pour cette visite en Mauritanie, IBK avait dans ses valises un petit nombre d’artistes. La présence de ces artistes est diversement appréciée et divise les internautes maliens.

Des invités très peu appréciés

Parmi les invités les rappeurs Gaspi, Iba One, les humoristes Petit Guimba, Claba et le chanteur Sidiki Diabaté. Ces artistes ont été les clés de la mobilisation pendant toute la campagne électorale au Mali comme à l’extérieur du pays. Ce voyage présidentiel sonne comme une sorte de reconnaissance. Voir des rappeurs et humoristes auprès du président de la république est inadmissible pour beaucoup de maliens. D’autant que certains de ces artistes ne bénéficient pas d’une bonne image.

Le rappeur Gaspi est l’un des plus controversés. On se rappelle notamment le sermon d’un religieux sur ce rappeur qui prône une jeunesse libérée et jouissive. Ses chansons  « An t’an y’an bobara ye » (littéralement traduit nos fesses nous appartiennent) ou hollandia (marque d’une boisson alcoolisée) ont contribué à nourrir la polémique à son sujet .

La participation de ces jeunes artistes à ce voyage présidentiel est très peu appréciée pour diverses raisons. Si pour quelques un leur présence à Nouakchott honore le Mali, pour bon nombre d’internautes, c’est le symbole d’un Mali en déliquescence.

Et vous alors? Que pensez-vous de ces invités présidentiels si particuliers? Partagez votre avis avec nous en commentaires

  • 57
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.

1 commentaire

  • C’est le début d’une  »crise » positive pour le Mali, il nous faut dépasser toutes ses étapes pour parler de développement… Cela a déjà commencer, et elle est en train de déclencher une prise de conscience générale mais aussi particulière. Car la population commence à découvrir les roches sans la couche verdâtre du rocher. Merci George pour ce beau article bien vu et important pour une révolution mentalement fraîche et non obscure.

Laisser un commentaire