CultureTourisme

L’initiation au musée, une nécessité pour l’Afrique

musée national burkina faso

La culture joue un rôle essentiel dans l’économie et la construction d’une nation. Malgré cette évidence, les piliers du tourisme, à savoir, l’art et la culture, semblent peu prioritaires dans certains pays africains, surtout ceux du Sahel.

L’Afrique est un continent d’oralité dans lequel la mise en valeur des musées s’impose afin de collecter, protéger, mettre en valeur et exposer son histoire. Les objets exposés dans les musées racontent et immortalisent des histoires à travers des créativités artistiques. Ils permettent de figer la mémoire collective d’une société.

Le musée est le répertoire de nos vécus, mais aussi de notre présent, voire de notre futur. Toutefois, les musées dans nos pays se comptent du bout du doigt. En effet, il est inacceptable de constater que certaines grandes villes n’abritent aucune trace de l’histoire alors qu’elles regorgent de précieux objets d’expositions.

Une ville sans musée est une ville sans mémoire 

Au delà de sa dimension historique, le musée est une vitrine artistique qui attire les touristes et génère une richesse économise. Outre son aspect économique, il répond à un besoin pédagogique très important pour la jeune génération. Dans certaines villes sahéliennes il est fréquent qu’on couple le musée national et le parc zoologique. Le cas du musée national du Niger est flagrant. A Niamey on a juste accordé quelques chambres en guise de musée et tout le reste de l’espace est réservé pour le parc national et l’artisanat.

Cependant, il faut une vraie culture des musées dans les villes africaines afin de mettre la culture locale et nationale en valeur. Des programmes nationaux doivent être mis en place afin d’initier les jeunes à la culture du musée.

Il est pathétique de constater que tous les efforts économiques des leaders politiques africains sont dirigés vers tout sauf le secteur de la culture, notamment la muséologie.

Une politique culturelle à mettre en place

J’ai passé plusieurs années au Sud de la France. Dans une petite ville comme Nice, on compte une quinzaine de musées avec chacun, sa particularité. La ville exploite ses musées et festivals pour se faire vendre à l’étranger. Chaque année, tout le long du mois de mars est consacré à l’initiation des étudiants au musée à travers l’évènement « Mars Aux Musées », organisé par des étudiants de la Ville. L’objectif est de préparer les étudiants en médiation culturelle à mettre en pratique leurs acquis universitaires. Ils programment les 13 musées municipaux de la ville et ceux du département pour faire leur médiation culturelle.

C’est l’occasion pour les niçois et touristes de visiter ces édifices gratuitement afin de découvrir les histoires qu’ils gardent loin des bruits et galets de la mer de la ville ensoleillée depuis des années. La créativité, la richesse et la ressource humaine ne manquent pas en l’Afrique, c’est la volonté politique qui n’est pas à la mesure des attentes.

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
Ayouba Sow
Ayouba Sow
Ayouba Sow, jeune journaliste et blogueur malien. Né à Mopti au centre du Mali, où j'ai passé une grande partie de mon enfance dans une culture arc-en-ciel influencée par les différentes ethnies du terroir. Je suis journaliste depuis 2015 et prépare actuellement un master en journalisme international numérique. Mes sujets favoris sont la politique, le cinéma, la littérature, les créations artistiques, la culture et le voyage. J'aime écrire pour faire partager mon savoir et mon expérience de la vie. Je vous invite à en apprendre davantage à travers mes articles …
Laisser un commentaire

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!