CultureReportage

Les Héros du Sahel plus forts que Naruto et Super Man?

Les heros du Sahel Shamsou Vs SupermanShamsou Vs Superman © ModMedia Design

« Aussi violent et chaud que le soleil du Niger puisse être… de lui je puise ma force et avec elle je combattrai pour la justice et l’égalité ». Telle est la devise de Shamsou, personnage central du jeu vidéo à succès « Les Héros du Sahel ». Un jeu entièrement produit et financé par le nigérien Mahaman Sani Housseyn Issa. « Les Héros du Sahel » ont pris du service le 26 Août 2016 et le jeu a été téléchargé environ 4000 fois les deux premières semaines qui ont suivi sa mise en ligne. Plus d’un an après le lancement, j’ai contacté Mahaman Sani Housseyn Issa le geek sahélien pour qu’il nous raconte la genèse des Héros du Sahel.

Mahaman Sani Housseyn Issaa, créateur du jeu vidéo les heros du Sahel.

Plus d’ un an après comment vont les héros du sahel ?

Ça avance pas mal, les gens continuent toujours de télécharger tous les jours et c’est très régulier et constant. Nous avons 50 à 100 téléchargements dans le mois. En un an nous sommes à environ 9221 téléchargements. Depuis le lancement, j’ai maintenu la communication avec le public via les réseaux sociaux Facebook, Twitter… Le retour du public a toujours été positif, vraiment positif. Il y a des retours par rapport à l’adaptation du jeu en bande dessinée ou film d’animation. A la base, j’étais parti sur l’idée d’un jeu vidéo ensuite d’en faire une bande dessinée puis un film d’animation.

En travaillant sur ce projet, est-ce que vous vous attendez à un tel retour du public ?

Oui bien sur. Généralement, les gens demandent « où est-ce que je peux acheter le jeu Les héros du sahel? ». Et puisqu’il ne s’agit que d’une démo qui ne s’arrête qu’à trois zones et… pour l’instant c’est gratuit. Mais pour la version commerciale, il y aura 7 zones et il y aura des zones liées aux chapitres de la bande dessinée. Chaque chapitre correspond à une zone.

LES HEROS DU SAHEL
Shamsou, personnage principal © MogMedia Design

Dans les Héros du Sahel, on remarque que tu as mis un accent particulier mis sur la culture et les traditions saheliennes…

Exactement ! Le but en fait est de montrer qu’il est toujours possible de mettre sa culture en avant que ce soit avec un jeu vidéo, une animation… peu importe le média utilisé. C’est pour cela que j’ai créé Shamsou et j’ai fait en sorte de présenter le pays de la façon la plus culturelle possible pour que chaque nigérien qui jouera ce jeu se sente plus ou moins chez lui.

Shamsou personnage principal des heros du Sahel © MogMedia Design

Est-ce que tu caresses le rêve de voir Shamsou au même rang que Naruto un jour ?

Oui bien-sûr et même plus. J’ai été au Bénin et au Burkina Faso. Il n’y’ a pas mal de personnes qui ont aimé et qui ont téléchargé le jeu. Et bien-sûr, je ne me suis pas arrêté à un seul jeu. En plus de Shamsou, j’ai fait un jeu éducatif. C’est un jeu de civisme, de valeurs morales. Ensuite j’ai fait un autre jeu qui est censé être commercial. C’est l’histoire d’un chasseur qui se fait encercler par des serpents qui convergent vers lui et il est obligé de tirer sur eux pour survivre.  Donc quand tu perds, tu inscris ton nom dans une case. Et pour finir, tu as la table des scores qui s’affiche. Cela permet à l’enfant de s’habituer à la souris, d’apprendre à écrire son nom…

Shamsou Vs Superman © ModMedia Design

Quelles sont selon toi, les mesures à mettre en œuvre pour que le secteur du jeu vidéo soit plus développé dans le Sahel ?

Je fais tout pour participer aux rencontres entre les jeunes en Afrique. J’étais récemment à Cotonou pour le festival Vootoon. Il s’agit d’un festival qui rassemble tous les jeunes artistes du Bénin pour présenter leurs œuvres et voir les œuvres des autres. Ils ont invité Joëlle Esso qui est une artiste qui a fait la bande dessinée de Samuel Eto’o Fils. Elle était l’invitée d’honneur. Donc dès que j’ai entendu cela, par l’intermédiaire d’un ami, je suis allé par mes propres moyens. Je me suis présenté à eux par mail. Et ils m’ont accepté. Cela m’a permis de parler du jeu à la télévision béninoise. C’était un festival où il y avait pas mal de choses artistiques, animation etc.  Et j’ai appris qu’au Bénin aussi ils conçoivent des jeux mais pas au même niveau qu’au Niger. C’est pour cela que j’ai voulu aller voir, pour m’assurer que lorsque quelqu’un conçoit un jeu, est-ce que c’est bien accueilli dans le pays. Et la meilleure façon de concevoir un jeu vidéo et de le développer c’est de partir à la rencontre des autres pour présenter son produit.

Que pensez-vous de Shamsou le superhéros sahélien? Dites-nous tout en commentaires.

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!

  • 112
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.
Laisser un commentaire

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!