Cinéma

Cinéma: « Gao, la résistance d’un peuple » par Kassim Sanogo

GAO la résistance d'un peuple

Camera au poing, son éternel manteau en Bogolan sur l’épaule, Kassim SANOGO nous embarque pour Gao. Cette grande ville au nord du Mali qui était sous l’emprise des différents groupes djihadistes et indépendantistes. Pendant une heure et trente minutes, le réalisateur malien nous amène à la rencontre de tous les acteurs et habitants qui se sont mobilisés contre l’occupation djihadiste. « Gao, la résistance d’un peuple » est un film qui sonne comme un hommage à la résistance de tout une ville.

Début 2012, le nord du Mali est coupé du reste du pays et occupé par des groupes djihadistes et indépendantistes. A Gao, capitale historique du nord, la résistance s’organise alors face à ces nouveaux occupants autour de mouvements de jeunes qui entreprennent de protéger leurs familles et libérer la ville.
Du jeune étudiant qui fait des patrouilles la nuit à la restauratrice du quartier en passant par les notables de la ville, chacun pose son regard sur ce moment difficile.

« Très souvent les documentaires et reportages sur le nord du Mali sont toujours axés sur les soldats français, le MNLA et autres… je voulais montrer cet angle aussi de cette histoire. Montrer la mobilisation de la population de Gao qui a lutté pour sa liberté. » Explique Kassim Sanogo.
Une période que certains voudraient rapidement oublier refusant de témoigner par peur de repenser à tout ce qui s’est passé dans leur ville.

  • 112
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.
Laisser un commentaire