Evènement

Mali: Rapou Dôgôkun, faire revivre le rap engagé.

fest hip hop Rapou dôgôkun MaliMylmo en prestation sur la place publique de KITA ©reporter.com

Les organisateurs de la semaine du rap: Rapou Dôgôkun ne s’en cachent pas. Ils veulent redonner au rap malien son engagement social. Dans les années 98 le rap malien était engagé avec des groupes comme Tata Pound. Cet engagement qui perdure à travers quelques rapeurs comme Master Soumy, Mylmo s’effrite au fil du temps laissant place à un rap plus commercial. Pour inverser la tendance et lancer une reflexion sur le rap malien que Ismaël Doucouré alias Master Soumy, a donc décidé d’initier le festival « rapou dôgôkun » du 7 au 13 mai 2018 à Djalakorodji, un quartier populaire de Bamako.

Le rap, vecteur d’éducation

Plus qu’un style musical, le rap est un excellent moyen de véhiculer des messages forts. L’équipe du fest Hip Hop Rapou Dogokun en est convaincu, l’évènement va contribuer à rapprocher les différentes générations du rap malien mais aussi aborder des sujets délicats. Entre concerts et festivités, il sera également question de moments de réflexion autour des thèmes tels que la citoyenneté, la corruption, la jeunesse et les élections entre autres. Les jeunes rappeurs bénéficieront également de l’appui de leurs aînés qui ont prévu une formation sur les techniques de vente en ligne et les droits d’auteurs. Un concours de rap dénommé «16 mesures pour convaincre» est également au programme de Rapou Dogokun.

Cette première édition tient toutes ses promesses avec la mobilisation d’une trentaine d’artistes et de nombreux participants. Alors que pensez-vous d’une telle initiative ? Dites-nous tout en commentaires.

  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
Laisser un commentaire