CultureEvènement

Définir son agenda culturel, une tâche pas toujours évidente

Définir son agenda culturel, une tâche pas toujours évidenteOxmo Puccino sur la scène du Festival Acoustic Bamako © institut français du Mali

L’année 2018 démarre sur des chapeaux de roues dans l’univers artistique et culturel. La saison culturelle bat son plein et on trouve facilement des activités au goût de tous. Musique, cinéma, danse, photographie… on a tellement d’options que c’est presque devenu un problème.

En effet, rien que dans la semaine du 22 au 28 janvier 2018 à Bamako, nous avons eu le plaisir de participer à Ciné droit libre (23 au 27 janvier), d’écouter de la bonne musique au Festival acoustique Bamako (24 au 26 janvier), de découvrir les célébrations de la journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante (23, 24 Janvier), de danser au Festival Fari foni waati (20 – 21 Janvier), et de célébrer la culture dogon au Festival culturel Dogon (22 au 28 janvier).

Tous ces alléchants programmes dénotent de la richesse culturelle du Mali. En revanche, en termes pratiques, il est difficile de parcourir tous ces événements qui se chevauchent presque.

Un agenda culturel alléchant mais pas forcement bénéfique

En tant que participant, on est bien content d’avoir le choix et même l’embarras du choix. Mais pour les acteurs culturels ce n’est le cas. Avec un tel programme, il va sans dire que le nombre de participants se retrouve réduit non pas par manque d’intérêt mais par manque de temps. Pour cela, les promoteurs culturels gagneraient à se concerter pour avoir le maximum de personnes intéressées autour d’un même événement.

Alors, quel événement culturel vous a particulièrement séduit? Donnez-nous vos impressions en commentaires.

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.
Laisser un commentaire

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!