CultureEvènement

Au commencement était la biennale de la photographie africaine à Bamako

Genese des rencontre de Bamako

Tout a commencé un 6 décembre 1994 au palais de la culture Amadou Hampaté Bâ. Le président Alpha Oumar Konaré inaugure la première édition des rencontres de la photographie de Bamako. Depuis ce jour  jusqu’à l’inauguration de la 11 ème édition de la Biennale de la photographie il s’est passé du temps. Du temps qui a bonifié cette rencontre jusqu’à ce qu’elle devienne la grande messe de la photographie africaine. Une messe que l’on doit à une prêtresse de la photographie, Françoise Huguier.

françoise-huguier
Françoise Huguier initiatrice des rencontres de Bamako

« Il y a cette idée toute faite que, dans le monde des images, l’Afrique est un continent aveugle. Ça m’énerve beaucoup. » Voilà l’idée qui a motivé la photographe Françoise Huguier à mettre les rencontres Bamako sur pied.

Les grandes figures de la première édition

Samuel Fosso, l’autoportraitiste

Samuel Fosso pirate, boxeur, golfeur… et le tout sur ses propres photos. Samuel Fosso est en effet photographe et sujet de ses  photos. Le photographe camerounais se fait connaitre grâce à ce style de l’autoportrait. En 1994, les œuvres de Samuel Fosso sont présentées pour la première fois aux Rencontres de la photographie africaine de Bamako où il obtiendra le premier prix.

Un autoportrait de Samuel Fosso
Un autoportrait de Samuel Fosso

Santu Mokofeng, le photographe de rue de Soweto

Les photos de Santu Mokofeng sont accrochées sur les murs du palais de la culture. Le photographe sud africain âgé de 38 ans à l’époque braque son objectif sur les noirs en Afrique du Sud. Il en résulte des images saisissantes par leur authenticité.

le photographe Santu Mokofeng
le photographe Santu Mokofeng

Chang Hong Men Pierrot, Madagascar de tous les jours

Pierrot Men était pâtissier. Rien ne prédestinait le malgache à la photographie. Puis il a monté un studio pour faire des photos de mariage. C’est grâce à une rencontre avec Bernard Descamps qu’il a été sélectionné pour la première rencontre.

Chang Hong Men Pierrot, Madagascar de tous les jours
© Pierrot Men

 

La biennale de la photographie africaine est un évènement unique qui nous permet de découvrir le travail de talentueux artistes venus de divers horizons. C’est également l’occasion d’en apprendre davantage sur les pionniers en matière de photographie africaine. Cette 11ème édition de la grande messe de la photographie africaine se déroule à Bamako pendant tout le mois de décembre 2017 et celui de janvier 2018. Au programme, expositions et découvertes artistiques  dans divers espaces culturels de la capitale malienne. Vous ne voudriez manquer cela pour rien au monde.

  • 23
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.
Laisser un commentaire