CultureSociétéTourisme

Top 10 des chefs-d’oeuvre architecturaux du Sahel

mosquée-djingarey-tombouctoumosquée djingareyber tombouctou © UN Photo/Marco Dormino

Le Sahel est une terre où se sont développés les techniques de construction en terre. Cette technique utilisée depuis dix mille ans a servi à bâtir les premières grandes villes. A l’occasion de la journée internationale de l’architecture et de l’habitat, je vous propose une petite balade pour découvrir les magnifiques richesses de l’architecture sahélienne.

1. La mosquée de Djenné au Mali

C’est le plus grand bâtiment du monde construit en terre cuite.

mosquée-djenné-architecture-sahel
La mosquée a été construite avec des briques d’argile, appelées djenné-ferés © qiv

2. La mosquée d’Agadez au Niger

C’est le principal édifice religieux de la ville d’Agadez. Depuis 2013 la ville et sa mosquée construite en banco sont classés patrimoine mondial de l’UNESCO. Le minaret de la mosquée culmine à 27 mètres et demeure la plus haute construction de la ville.

la mosquée d'agadez
la mosquée d’agadez © Souleymane Ag Anara

3. Les maisons de Oualata en Mauritanie

Située au Sud-Est du pays, dans la région de Wilaya de Hadh el Chargi, à 1.200 km de la capitale, Nouakchott, et à 400 km de la ville mythique de Tombouctou, au Mali, Oualata fait partie des villes les plus anciennes du grand Maghreb. Elle fait partie du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996.

entrée d’une maison à Oualata ©Hugues

4. A Tiebélé (Burkina Faso) chaque maison une œuvre d’art

Le sud du Burkina Faso est réputé pour sa riche architecture traditionnelle, soigneusement décorée par les mains expertes des femmes Kasséna. Ces pratiques culturelles ont traversé le temps et perdurent jusqu’à nos jours.

Cour-Royale-Tiébélé ©Rita Willaert
Cour-Royale-Tiébélé ©Rita Willaert

5. L’architecture des femmes KOTOKO au Tchad

A GAOUI les femmes sont toutes des potières qui produisent essentiellement des « canaris », grandes jarres en terre destinées à conserver l’eau. Leur art s’étend également au décor pictural des façades de maisons par des motifs géométriques, représentations d’animaux ou scènes de la vie courante.

une maison de Gaoui ©CarstentenBrink
une maison de Gaoui ©CarstentenBrink

6. Les villages Dogon perchés sur les falaises

L’architecture Dogon est spécifique. La plupart des villages sont implantés dans la falaise, et accessibles par des chemins escarpés qui empruntent les failles du plateau ou par des chemins tout à fait accessibles.

Falaise de Biandagara ©BMR & MAM
Falaise de Biandagara ©BMR & MAM

7. La grande Mosquée de Dioulasso au Burkina Faso

Le bâtiment est construit avec un mélange d’argile et de beurre de karité. Sa construction, dirigée par Almany Sidiki, a débuté en 1870 et a duré 10 ans. Son bon état général est dû à un entretien très régulier.

Vue extérieure de la Grande Mosquée de Bobo Dioulasso © Georges Attino
Vue extérieure de la Grande Mosquée de Bobo Dioulasso © Georges Attino

8- La mosquée Djingareyber de Tombouctou

La mosquée est l’une des structures architecturales historiques (avec la mosquée Sankore, la mosquée Sidi Yahia et seize mausolées et les lieux publics saints) qui, ensemble, ont valu à Tombouctou la désignation de site du patrimoine mondial par l’UNESCO

mosquée djingareyber tombouctou © UN Photo/Marco Dormino
mosquée djingareyber tombouctou © UN Photo/Marco Dormino

9- Le Tombeau des Askia à Gao (Mali)

La spectaculaire structure pyramidale du tombeau des Askia, édifiée par Askia Mohamed, Empereur du Songhaï, en 1495 dans sa capitale Gao, témoigne de la puissance et de la richesse de l’empire qui s’épanouit aux XVe et XVIe siècles grâce au contrôle du commerce transsaharien, notamment du sel et de l’or.

le-tombeau-des-askia
le-tombeau-des-askia

10- Segou kôrô, Ancienne ville de Ségou au Mali

C’est la capitale du royaume Bambara au XVIII et XIX sciècle.

Ancienne ville de Ségou © Guillaume Colin & Pauline Penot
Ancienne ville de Ségou © Guillaume Colin & Pauline Penot
  • 50
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.
Laisser un commentaire