CultureSociété

Hommage à Boukary konaté, l’homme qui voulait réveiller le village.

Boukary konaté fasokan culture MaliBoukary konaté fasokan culture Mali

A vélo ou à moto, Boukary parcourait les villages du Mali. Il sillonnait toutes ces contrées pour récolter et collecter les traditions et les cultures. Boukary voulait réveiller ces villages, les révéler à tous pour préserver le patrimoine culturel du Mali. Boukary Konaté est décédé dimanche 17 septembre 2017 des suites d’une longue maladie.

Boukary konaté, un villageois prêt à tout pour le rester

Boukary a vu le jour dans un petit village de la région de Segou. Les études l’amènent à Bamako. Pour autant il n’a jamais coupé le cordon ombilical avec le monde rural. Ce monde qu’il aimait tant Boukary voulait le préserver pour qu’il ne disparaisse jamais.

Le village se réveillera!

Boukary fait partie des doyens du blogging au Mali. Il est le précurseur du blogging en bambara. Fasokan (« la langue de la patrie », en bambara).  Quand le village se réveillera tu ne seras plus là. Ton parcours est semblable à ton nom de famille: Konaté (konatɛ) « kona tɛ » qui veut dire « qui n’est pas stérile » tu n’as pas été stérile Boukary. Tu as enfanté en nous cet amour du partage, de la culture des langues nationales.

K’i dayɔrɔ sumaya! ka na jɔrɔ an ka laadaw tɛna tunu!

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
Georges Attino
Georges Attino
Journaliste, photographe et blogueur, je partage avec vous sur ce blog l’autre version du Sahel. Le Sahel plein de vie, de joie et de bonne humeur. Enroulez votre chèche, prenez une bouteille d’eau et allons à la (re) découverte de cet oasis de culture.

3 commentaires

Laisser un commentaire

La culture ajoute son grain de sahel
Abonnez-vous pour plus rien manquer!